Au fil du chemin, certaines images frappent la rétine et l'imagination.

Je laisse la vôtre vagabonder et faire le rapport toute seule entre deux photos consécutives. Certains liens sont drôles, d'autres édifiants, intrigants ou même cruels.

Pour me faire pardonner cette interro-surprise, je vous offre ces deux virelangues faits maison:
" Un sécheur sachant sécher doit savoir sécher sans son linge. "
" À qui sont ces vêtements qui gisent sur nos cèpes ? "

Vous avez 1h, après quoi je ramasse les copies.

Une petite précision tout de même: la photo avec le filet de dinde a été prise à l'arrière de la voiture où les nouveaux époux étaient figurés par des balais à leur effigie. Ma main cache le visage de la pauvre mariée.

Bon courage à tous !