Après avoir fait le tour de la jolie petite église du village de St Genou et mis rotule à terre en hommage au saint patron de ma marche, je me suis posé quelques questions que je me permets de partager avec vous:

- Quelle obscure motivation a poussé Sixte II à associer Genou et Genitus pour aller évangéliser la Gaule ? S'est-il dit en pouffant sous pape : " Ces deux-là font la paire ! " ?

- Par quel extraordinaire les deux compères ont-ils péri le même jour de l'an de grâce 280 ?

- Quelle ardente paroissienne a enflammé la chaise qui a accueilli son séant ?

- Qui est l'artiste inspiré qui peint sous mes yeux éblouis d'insaisissables tableaux de lumière ?

- Saint Genou aura-t-il la clémence de me porter jusqu'à Marseille ?

- Les chapiteaux de style médiéval ont-ils été fidèlement rénovés ?

- Les consignes de sécurité  et d'extrême vigilance ont-elles réellement leur place dans le lieu de prière d'un paisible petit bourg de l'Indre ?

- Qui est Yale ?

( Olivier, si tu me lis, tu es hors concours pour répondre à cette dernière question )

 

NB : Je viens de réécrire entièrement ce message composé cette nuit et perdu au réveil. Il en manque des bouts. Il en manque surtout à l'auteur de ces lignes, subitement abattue par le caractère pénélopesque de sa tache.